Polaris Outlanding Project

Polaris Outlanding Project

Le Polaris Outlanding Project est une expédition tout-terrain d’une semaine en Islande. Mais elle est surtout menée par 6 femmes, en autonomie complète, pour une aventure exceptionnelle.

Le Polaris Outlanding Project vient de s’achever. Ce raid vécu par six femmes, toutes salariées des filiales européennes de Polaris, parcourait l’Islande sur 1 200 km. Six aventurières animées par cette même passion pour le plein air. Et question aventure, nous pouvons dire qu’elles vont être servies ! Une semaine au cours de laquelle elles ont pu découvrir une Islande authentique. Et quel meilleur moyen de locomotion qu’un SSV pour apprécier ses paysages hors du commun ? Naturellement, les trois SSV font partie du catalogue de la firme américaine.

Les 6 aventurières de ce premier Polaris Outlanding Project
Les 6 aventurières de ce premier Polaris Outlanding Project travaillent au sein des filiales Polaris France, Allemagne, Espagne, Suède et Royaume-Uni.

Ranger, RZR et General

Pour commencer, l’expédition débute à Reykjavik chez Stormur EHF, le distributeur officiel de Polaris en Islande. Trois SSV attendent leurs pilotes : un General 1000 Deluxe ABS, un Ranger 1000 “Nordic Pro“ Edition et un RZR XP 1000 ! Le General 1000 se pare d’accessoires de camping, notamment une tente supérieure Campwerk iKamper. S’ajoutent le stockage Multi-Rack Taubenreuther, une cuisine extérieure XOBI et une barre Led Pro Armor. Le Ranger “Nordic Pro“ transporte logiquement tout l’équipement dans sa benne. Son petit plus : le chauffage ; un atout précieux dans cette expédition … nordique. D’où l’appellation de cette série spéciale ; reconduite sur le millésime 2023. Un système de navigation par satellite tout-terrain Garmin Tread® prend place dans chaque véhicule.

Les trois SSV Polaris de cette expédition sont un Ranger 1000 Nordic Pro Edition, un RZR XP 1000 et un General 1000 Deluxe ABS (de gauche à droite).

Encourager d’autres passionnées !

Les 6 aventurières ont la volonté d’inspirer d’autres femmes à relever des défis similaires au volant d’un véhicule tout-terrain. A travers ce projet, elles souhaitent encourager diverses passionnées à tenter l’aventure. L’Islande est une terre magique pour cela. Entre jeysers et piscines géothermiques naturelles à l’Est et cols enneigés au Nord, l’effet escompté est tout trouvé ! Plus au Sud, elles traverseront des pistes couvertes de lave asséchée et de sable noir. Voir l’Islande en photo et le vivre est forcément différent… Autant le vivre, n’est-ce pas ? Tout au long de cette semaine, elles pouvaient communiquer entre elles via leur système de communication Cardo Packtalk Edge.

Les exigeantes pistes islandaises réclamaient une vigilance de tous les instants… Pas une seule crevaison n’est à déplorer au cours des 1 200 km sur les trois SSV.

Un Polaris Outlanding Project lunaire !

Une longue préparation en amont fut nécessaire pour lancer le projet. On ne sort pas du cadre paisible de la capitale Reykjavik pour se lancer tête baissée dans cette nature sauvage. Et plus encore durant une semaine complète ! Le concessionnaire local Polaris assura la préparation des machines pour que ce raid se déroule sans encombre pour les trois binômes. En premier lieu pour recevoir tous les équipements nécessaires pour cette expédition de 6 jours. L’équipe attaque son périple par deux journées de plus de 200 km sur un terrain parfois hostile et peu roulant. Les aptitudes de leurs montures les rassureront rapidement et leur permettront de profiter pleinement du paysage.

Le Polaris General 1000 Deluxe ABS était suréquipé pour cette expédition, permettant au duo d’être rapidement autonome à chaque arrêt. Notamment grâce à la tente de toit.

Une expédition savamment préparée

Après une troisième journée assez courte pour rejoindre le Nord, le petit convoi prend la direction opposée tôt le matin. Au quatrième jour, un périple de 350 km – soit 12 heures de pistes cassantes – attend les vaillantes féminines. Ce sera l’étape la plus longue et paradoxalement la plus désertique ; tant sur le plan visuel qu’humain. Il n’y avait pas âme qui vive dans cet océan volcanique… De quoi admirer largement les pistes qui s’ouvraient devant les roues des SSV Polaris. Ensuite, ce sera plus calme en direction de Krakatindur, un volcan de 858 m dans le vaste champ de lave de Nyjahraun. Le final leur fera traverser quelques rivières, histoire de dépoussiérer les vaillants General, Ranger et RZR XP 1000 ! Pour finir, un film complet sera présenté sur les réseaux sociaux de Polaris France dans les prochaines semaines.

L’Islande offre une diversité de paysages incroyables du Nord au Sud. En seulement 6 jours, les trois SSV Polaris ont permis d’apprécier cette variété de terrain.

Le mot de Marion Chouanneau, Responsable marketing EMEA Polaris :

« Dire que tout a commencé dans le but de présenter nos produits tout-terrain dans le paysage spectaculaire de l’Islande – une utopie pour ces véhicules – mais cela s’est en fait avéré être bien plus que ce que nous aurions pu imaginer. Le parcours offrait des vues incroyables, un terrain technique et une belle épreuve de volonté. Mais il a été accueilli avec un enthousiasme et une confiance sans faille par toute l’équipe, et sans une seule crevaison ! Il était facile d’oublier que c’était une expédition pour tester les performances des véhicules, mais plutôt la nôtre. Je suis tellement fière de faire partie de cette incroyable équipe de femmes et de travailler pour la marque dont les véhicules ont été si spectaculaires sur ce projet ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.