Essai CFMOTO ZForce 950 Sport

Essai CFMOTO ZForce 950 Sport

Le ZForce 950 Sport, dernier SSV proposé par le constructeur CFMOTO, passe entre les mains de notre rédaction. Un essai très révélateur de la polyvalence de ce véhicule.

Présenté en avant-première en novembre dernier, le ZForce 950 Sport est disponible dans le réseau français. Le constructeur n’a donc pas perdu de temps pour livrer ce nouveau SSV sport-loisir à sa clientèle. L’occasion pour notre rédaction de nous rapprocher de GD France, l’importateur CFMOTO, afin de réaliser un essai complet.

Compte tenu de la polyvalence annoncée de la machine, nous avons sollicité Thierry Charbonnier afin d’avoir accès à son superbe domaine de 250 hectares. Niché sur les plateaux du Cézallier, au cœur d’une Auvergne authentique, il convient parfaitement aux caractéristiques offertes par le ZForce 950 Sport.

Pourtant, nous pourrions dire que cette appellation “Sport“ est presque impropre… Dotée de dimensions contenues, avec une largeur de voies de 60 pouces (environ 152 cm), il aurait dû porter la dénomination “Trail“. Mais le constructeur chinois tient à maintenir cette mention à connotation sportive… Cela dit, les performances du 950 Sport n’ont rien à envier celles du ZForce 1000 Sport, dont il reprend d’ailleurs le moteur.

ZForce 950 Sport action 2
Les accélérations du ZForce 950 Sport sont particulièrement vives avec le mode “Sport“, tandis que le mode “Normal“ conviendra pour un usage plus modéré.

Un vigoureux moteur bicylindre !

CFMOTO décline ainsi plusieurs SSV autour de son moteur V-twin de 953 cm3. Dans cette configuration, le ZForce 950 Sport délivre une puissance de 85 chevaux ; contre 80 unités sur le 1000 Sport. Seul le dernier 1000 Sport R lui tient la dragée haute avec ses 90 chevaux.

Pour autant, ce 950 Sport lui tient la dragée haute grâce à un poids de 675 kilos ; soit 15 kg de moins que le 1000 Sport. En performance pure, sa vitesse de pointe est même supérieure de 5 km/h (120 km/h contre 115 pour le 1000 Sport). Tout ceci reste théorique puisque la version française homologuée T1b reste limitée à 60 km/h.

Les accélérations et reprises sont également vivifiantes sur ce 950 Sport, notamment grâce au mode “Sport“. Bien posé sur ses suspensions affichant 307 et 317,5 mm de débattement, ce SSV sport-loisir devrait tenir la comparaison avec ses divers concurrents. Réglables en précharge, compression et détente, les amortisseurs à gaz dévoilent un excellent compromis entre confort et stabilité.

ZForce 950 Sport action en sous-bois

Le nouveau ZForce 950 Sport est autant à l’aise dans les chemins étroits que sur les grandes pistes !

Un équipement à la hauteur

D’un diamètre de 27 pouces, ils prennent place sur des jantes en alu de 14“ inédites dans la gamme. L’équipement est d’ailleurs de qualité sur ce SSV CFMOTO, comme c’est le cas sur toutes leurs ultimes productions. Y compris sur leur dernier quad 625R Overland, que nos confrères de Quadmedia.fr vous proposeront à l’essai prochainement.

L’habitacle est simple mais complet. On apprécie cependant les véritables demi-portes qui ferment son accès. La sellerie qualitative malgré des dossiers de sièges un peu trop inclinés vers l’avant. Le tableau de bord digital de 5“ affiche toutes les informations utiles de la machine. Seule la commande de clignotants déportée sur la planche de bord ne s’avère pas pratique.

Le tableau de bord digital de 5“ affiche toutes les informations utiles de la machine. Seule la commande de clignotants déportée sur la planche de bord ne s’avère pas très pratique.

ZForce 950 Sport en action 3
La transmission à variation continue ne souffre d’aucune critique, permettant ainsi au pilote d’évoluer à vitesse lente sans le moindre à-coup.

Un ZForce 950 Sport sain

Nous sommes toujours modérés lorsqu’il s’agit d’attaquer avec un véhicule à voies étroites. Prudent sur les premiers kilomètres, nous nous sommes surpris à hausser le rythme naturellement. Avec ses barres stabilisatrices avant et arrière, le 950 Sport montre un comportement joueur tout en restant sûr.

La direction assistée est précise malgré des pneumatiques au profil rond corrects, sans plus. Les pneus restent un sujet sensible sur les modèles fabriqués en Chine, car le taux d’importation y est très élevé. De plus, le choix de produits homologués route est d’autant plus restreint. Il sera néanmoins facile de trouver de bonnes enveloppes le moment venu.

Enfin, côté freins, l’ensemble est efficace. Aucun déséquilibre n’apparaît au moment d’écraser la pédale et les distances de freinage plutôt courtes. Au final, on prend autant de plaisir que d’assurance au volant de ce SSV qui se rapproche des véhicules haut de gamme.

Infos techniques complètes sur cf-moto.fr


Texte & photos : David Thomas / All Tracks Media
Vidéo : Ludovic Mouveau / massmedias.fr
(Essai réalisé sur terrain privé)

On aime !

  • Prise en main
  • Performances générales
  • Châssis sain

On aime moins…

  • Inclinaison des sièges à revoir
  • Rayon de braquage assez limité
  • Coloris unique

CONCLUSION
Avec un tarif très agressif de 17 490 €, le ZForce 950 Sport arrive avec d’excellents arguments. Grâce à un gabarit respectable, mais des dimensions contenues, il fait bonne figure parmi les meilleures productions mondiales. De plus, la finition accordée par le constructeur CFMOTO est en constante progression. Si, sur le papier, il concède quelques chevaux à la concurrence, la puissance et le couple du V-twin sont largement suffisants pour un usage sport-loisir. Rappelons que, malgré son appellation “Sport“, ce ZForce 950 se destine plus aux randonnées bucoliques qu’au chrono sur une piste.

2 thoughts on “Essai CFMOTO ZForce 950 Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *